Miroir, dis nous qui nous sommes…

Miroir, dis nous qui nous sommes…

Qui sommes-nous ? Sommes-nous vraiment ces êtres cupides, menteurs, destructeurs, obnubilés par notre image et nos intérêts propres ? Où y a-t-il plus ? Une autre facette de notre identité, plus apaisée et apaisante, que nous manquons trop souvent d’exprimer librement ?

Il apparaît que notre monde « moderne » se soit construit tout au long de ces années en réponse à ce que nous avons eu peur d’être… Des êtres séparés, solitaires, limités et vulnérables, qui n’ont d’autres choix que de se battre pour survivre dans un monde fini et menaçant. Pour nous protéger de cette illusoire fatalité morbide, nous avons écouté notre instinct de survie et construit une société basée sur le principe de compétition, nous dictant de privilégier le contrôle et la domination sur toutes menaces potentielles à notre intégrité individuelle. Car seule notre capacité à être le plus fort pensons-nous, nous protège de notre infinie faiblesse. C’est ainsi que nous avons pris en joue toute expression de vie extérieure à nous-même, déclenchant ainsi la triste et inéluctable finalité de cette insidieuse mécanique minutieusement huilée de peurs, celle de la destruction de la vie, de toutes formes de vie et au premier rang desquelles, la nôtre !

Mais pensons-nous vraiment que la raison d’être de la vie soit de se détruire elle-même ? Et si nous nous étions trompés ? Si notre identité était toute autre ? A quoi ressemblerait notre quotidien aujourd’hui si nous avions su ou osé penser que nous sommes, tout au contraire, des êtres infiniment puissants ; car aimés, sensibles et forts, d’une incroyable capacité à aimer et d’une existence intrinsèquement lié à celles de toutes autres formes de vie ? A quoi ressemblerait notre société aujourd’hui, si nous l’avions fondée sur l’amour et la confiance, plutôt que sur la haine et la peur ?

J’ose avancer, sans trop de peur de me tromper, que c’est certainement une énergie de collaboration qui aurait guidé nos pensées et nos actes. Pour construire une réalité basée sur la complémentarité et l’entraide, où la recherche de synergies entre les forces et talents de toutes formes de vie trouveraient toute latitude de contribuer à notre épanouissement, à la fois individuel et collectif. Une société où nous nous regarderions, tous, droit dans les yeux avec un infini respect, dans la reconnaissance que l’autre en portant la vie, porte en lui une partie de nous-même, qui nous complète et nous soutient à chaque instant. Une société ou le bon sens, la simplicité et l’authenticité ferez loi. Une société vertueuse et durable, où la vie engendrerait la vie…  

A l’heure ou le destin nous envoie le plus éloquent des miroirs, peut-être est-ce pour nous l’opportunité de faire une pause avec et pour nous-même, et de reconsidérer les scénarios que nous avons choisi de jouer jusqu’ici. Car ce n’est certainement pas le miroir qui est cassé, mais bien l’image de ce que nous sommes, renvoyée avec la plus ironique des précisions.

Be safe… 

Magali Pagnon – Consultante / coach en transition consciente et solidaire

HeyMe! – Eveilleur de talents solidaires

www.heyme-conseil.com

Facebook : @heymeconseil 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Fermer le menu